Exposition rétrospective Adriaen Brouwer

15 septembre – 16 décembre 2018
MOU Museum Oudenaarde

Le maître flamand Adriaen Brouwer était fils d’un peintre de cartons originaire d’Oudenaarde. Dans l’histoire de l’art, l’oeuvre de travail Brouwer est d’une importance exceptionnelle. Artiste de transition, il est le trait d’union entre d’une part la tradition breughélienne du XVIe siècle et d’autre part la peinture de genre et de paysage du XVIIe siècle. À son époque, l’artiste jouissait d’une grande renommée qui, de nos jours, n’atteint pas (encore) celle de ses contemporains Rubens ou Van Dyck. Ses contemporains en étaient de fervents collectionneurs.

Accessible et polymorphe, son oeuvre fait de ce maître flamand l’un des peintres les plus intéressants de nos régions.

L’artiste fait partie intégrante du patrimoine de la Flandre et d’Oudenaarde. Les légendes locales évoquent son existence et divers produits et événements portent son nom. Citons la bière Adriaen Brouwer, le pâté Brouwer, le festival de la bière Adriaen Brouwer ou encore les sentiers et routes Adriaen Brouwer qui sillonnent les belles Ardennes flamandes.

Le musée MOU entend combler cette lacune en donnant l’occasion au grand public de découvrir la diversité, la qualité artistique et le caractère novateur de l’oeuvre de Brouwer à cette rétrospective organisée pour la première fois.

Zingende man met bierkan – Adriaen Brouwer -Kunstmuseum, Bazel

Quatre thèmes

Le travail de Brouwer est très polyvalent. Quatre thèmes centraux de l’exposition montrent toujours un aspect caractéristique différent de ses œuvres. Ensemble, ils donnent une image globale de l’œuvre artistique de Brouwer.

Brouwer: le nouveau Bruegel

Brouwer comme une continuation de la tradition de Bruegel du seizième siècle. Brouwer est un génie qui saisit le bon moment: il sait saisir les gens au bon moment – ou peut-être juste le mauvais? Ils font un geste frappant, dessinent un visage bizarre, portent leurs vêtements de façon inappropriée … Ils sont pris, pour ainsi dire.

Adriaen Brouwer als de nieuwe Breugel

Joyeuse compagnie

Des scènes paisibles de jeu et des compagnies d’agriculture musicale mais Brouwer est aussi un fan des anti-héros de la vie quotidienne: ses personnages fument, boivent, flirtent, se battent, font la fête …

Adriaen Brouwer als schilder van vrolijke gezelschappen
Adriaen Brouwer als meester van emoties

Maître des émotions

Brouwer est un maître dans la peinture des émotions et des humeurs. Des trones et des têtes grotesques qu’il utilise avec empressement pour montrer des expressions faciales. Il le fait d’une manière innovante.

Adriaen Brouwer als landschapsschilder

artiste paysagiste

Brouwer a inspiré d’autres artistes tels que Rubens avec ses paysages sublimes. Il possédait lui-même un nombre considérable de pièces de l’œuvre de Brouwer, dont certains de ces paysages.

« Le travail d’Adriaen Brouwer est un tableau vivant qui offre un aperçu de la vie quotidienne de l’époque. Le regard de Brouwer se concentre sur la condition humaine et capture la quotidienneté des gens avec un réalisme parfois corrosif. « 

– Luc Tuymans (artiste) –